Aller au contenu
contact@capreussite.net
02 41 05 31 22

Qu’est ce qu’un mentor ? Définition et Guide

Guide - Qu’est-ce qu’un mentor ?

Vous êtes chef d’entreprise, vous avez traversé votre lot de succès et de difficultés au cours de votre carrière et  vous aimez transmettre et partager cette expérience autour de vous.

Vous êtes un ambassadeur de votre territoire économique et vous êtes animé par une volonté d’aider d’autres entrepreneurs à se lancer.

Ne seriez-vous pas intéressé pour devenir Mentor ?

Mais qu’est ce qu’un mentor ? Définition

Selon le site l’internaute, au sens littéraire

“un mentor, est un guide, un conseiller avisé et expérimenté, une personne pour laquelle on a une estime particulière et qu’on peut prendre en exemple.”

“Mentor” est aussi un personnage de l’Odyssée, en qui Ulysse donne sa confiance lors de son absence, pour l’éducation de son fils Télémaque. 4000 ans plus tard, la relation mentorale fonctionne toujours sur ce principe. C’est-à-dire un partage de savoir basé sur une relation de confiance.

Le mentorat d’entrepreneur est apparu dans les années 70 dans les pays anglo-saxons. Il se développe aujourd’hui dans le milieu professionnel du fait de besoins d’accompagnement croissants.

Avec l’équipe Cap Réussite, nous voulons faire grandir et développer les aptitudes de nos mentors lors de l’accompagnement de jeunes entrepreneurs.

Le mentorat selon Cap Réussite : définition

Nous n’avons rien inventé, d’ailleurs ce guide s’appuie sur les travaux de l’organisation Futurpreneur au Canada.

Notre but chez Cap Réussite est de fixer un cadre à la relation mentorale.

Par exemple, nos mentors sont tous des dirigeants expérimentés qui ont bénéficié de soutien à un moment de leur vie professionnelle et qui ressentent le besoin aujourd’hui de partager à leur tour.

Avec Cap Réussite, nous tâchons d’essaimer le bien fondé du mentorat d’entrepreneur sur le secteur économique nantais et angevin.

Le profil du mentor

Nous accordons de l’importance à l’expérience professionnelle du mentor d’entrepreneur. En effet, nos mentors sont tous, sans exception, des généralistes du monde des affaires. Ils deviennent le garant de la vision que lui a confiée l’entrepreneur/mentoré au début du mentorat.

A la différence du coach ou du tuteur, le mentor d’entrepreneur est avant tout orienté vers l’adoption d’un savoir-être plutôt que l’acquisition de nouvelles techniques.

Les deux aptitudes que nous recherchons chez un mentor sont :

  • ses qualités humaines,
  • et sa capacité à poser des questions pertinentes au mentoré.

Ainsi, le mentor fait prendre conscience au mentoré des enjeux qui le concernent, dans son rôle et comportement de dirigeant .

Que fait un mentor ?

Il établit une relation de confiance entre pairs, sans ascendant hiérarchique ou financier, avec une écoute bienveillante et constructive. Les deux parties peuvent ainsi confronter, totalement librement, leurs idées et leurs visions.

Le mentor est présent sans pour autant interférer dans la gestion de l’entreprise. En effet, il est primordial que le mentoré prenne seul les décisions concernant son entreprise. En outre, aucune relation commerciale n’est permise entre le mentor et le mentoré, évitant ainsi tout conflit d’intérêt.

Le mentor intervient sur 3 grands domaines :

  • La création et le développement de l’entreprise du mentoré,
  • Un axe psychologique avec l’évolution du développement personnel,
  • Le plan relationnel avec la construction d’une relation mentorale forte.

Le mentor intervient sur trois grandes fonctions

Pourquoi devenir mentor ?

Mais au-delà du côté enrichissant de la construction d’une relation mentorale, être mentor, c’est avant tout accepter un nouveau challenge !

En effet, en faisant réfléchir un autre dirigeant sur ses pratiques, c’est une porte vers la remise en question de ses propres pratiques.

La découverte de ce dispositif d’accompagnement permet :

  • de rester “dans le jeu”,
  • d’acquérir des connaissances,
  • et de s’ouvrir à un nouveau réseau grâce aux événements qu’organise régulièrement Cap Réussite.

Une relation mentorale fructueuse

Une relation mentorale fructueuse

Pour que le mentorat fonctionne, les bases de la relation doivent reposer sur la sincérité des deux parties.

Mentor et mentoré nourrissent mutuellement la relation, et le mentoré doit également s’engager pleinement.

Dès que la relation se déséquilibre, elle se fragilise jusqu’à la mettre rapidement en péril.

C’est pourquoi Cap Réussite pose les bases de l’engagements des parties dans une charte et veille au bon respect des engagements de cet accord auprès de chaque binôme tout au long de l’année de mentorat.

Pierre angulaire du réseau, l’équipe de Cap Réussite peut également mettre en relation des personnes ou solliciter des acteurs pour répondre à des besoins spécifiques et ponctuels.

La relation mentorale : une évolution constante

La relation entre le mentor et le mentoré n’est évidemment pas figée. Elle est liée de manière intrinsèque à la personnalité du mentor et à celle du mentoré. Cette connexion évolue également au fil du temps, en fonction du cheminement du mentoré et des soubresauts inhérents à tout projet entrepreneurial.

Confronté à l’échec du mentoré, le mentor doit également faire preuve de distance et accepter que son rôle ne soit parfois pas suffisant. Le mentor n’a pas d’obligation de succès, elle incombe au mentoré.

La relation mentorale avec Cap Réussite ne dure qu’un an pour plusieurs raisons :

  • Le mentor et le mentoré peuvent s’investir dans la relation sachant qu’elle a une durée limitée,
  • Mettre une fin à cette relation permet à l’entrepreneur mentoré de s’émanciper pour vivre pleinement son rôle de chef d’entreprise.

Par contre, rien n’empêche de garder contact par la suite.

Faire l’expérience du mentorat

Vous vous posez sûrement la question de la légitimité de votre expérience professionnelle pour entreprendre un accompagnement mentorale. C’est tout à fait normal, et c’est même la première démarche à avoir avant de devenir mentor.

Chaque relation est spécifique, mais voici quelques actions à instaurer lors de chaque rencontre avec votre mentoré :

  1. Déterminer les attentes de la rencontre,
  2. Les objectifs de la séance sont-ils atteints ? Quels sont ceux de la prochaine rencontre ?
  3. Prendre des responsabilités,
  4. Respecter les temps d’échanges. Le mieux est d’établir un calendrier des rendez-vous sur l’année.

En résumé, la mission du mentor : aider à faire grandir le mentoré dans son rôle d’entrepreneur !

Le mentor n’évolue souvent pas dans le même secteur d’activité que le mentoré puisque son rôle est d’apporter une vision et expérience de direction globale d’entreprise.

Il enrichit le questionnement du mentoré, mais n’offre pas de solutions : le mentor n’est pas acteur de l’action.

La relation n’est n’est pas dirigée par le mentoré, ni par le mentor. C’est une relation d’égal à égal.

Pour résumer en 3 questions

Quel est le rôle d’un mentor ?

Le mentor, animé d'une volonté permanente de soutenir l'entrepreneuriat, aide le jeune entrepreneur-mentoré à acquérir un savoir-être plutôt que l’apprentissage de nouvelles techniques.

Comment devenir un bon mentor ?

Un mentor est quelqu'un qui partage son savoir avec une personne moins expérimentée que lui. Il y a 2 aptitudes à avoir pour être un bon mentor : des qualités humaines et empathiques et la capacité à comprendre un environnement afin de proposer un questionnement pertinent au mentoré.

Qu’est ce que le mentorat d’entrepreneur ?

C’est une relation entre 2 chefs d’entreprise, l’un porteur d’une expérience de dirigeant reconnue, appelé mentor, et l’autre, jeune entrepreneur, non initié aux codes de la fonction, nommé mentoré. Le mentor apporte une vision et une expérience de direction globale d’entreprise au mentoré