Aller au contenu
contact@capreussite.net
02 41 05 31 22

Le jury de Cap réussite ne juge pas : son rôle est de mettre en confiance

Catherine Le Davay co-fondatrice et mentor de la fondation Cap Réussite

Catherine Le Davay est la créatrice du fonds de dotation du projet “Cap Réussite”.

Elle consacre une partie de son énergie à promouvoir le mentorat bénévole.

Selon elle, le mentor et le mentoré développent des échanges humains et désintéressés.

Dans cette relation, un chef d’entreprise expérimenté contribue à la réussite d’un porteur de projet : un véritable pied à l’étrier, pour donner toute la confiance et l’énergie nécessaire qu’il faut pour réussir.

Les candidats de Cap Réussite devront bientôt défendre leur projet devant un jury, dont les membres sont des chefs d’entreprise ou bien des techniciens expérimentés.

Catherine Le Davay participe à la composition du jury. Elle sélectionne avant tout des “juges bienveillants”, qui se distinguent par leur ouverture d’esprit.

Quels sont les critères que le jury prend en compte dans la présélection des candidats ?

Leur projet de création ou de reprise d’entreprise doit se situer dans le département de la Loire Atlantique et ce projet ne doit pas avoir plus de 3 ans.

Et c’est tout !

Nous voulons ouvrir ce concours à un maximum d’entrepreneurs quels que soient la taille du projet, le caractère innovant, l’activité…

Le jury ne s’attardera pas plus sur l’âge ou le diplôme du créateur.

Les principaux critères de sélection de “Cap Réussite” reposent davantage sur des qualités humaines des candidats : leur motivation et capacité entrepreneuriale ainsi que leur ouverture à l’échange…

En savoir plus