Aller au contenu
contact@capreussite.net
02 41 05 31 22

Mentorat versus deux modes d’accompagnement entrepreneurial

Mentorat versus deux modes d’accompagnement entrepreneurial

Vous êtes entrepreneur ou dirigeant d’entreprise et avez réussi le développement de votre société. Vous avez maintenant sûrement envie d’aider en retour d’autres entrepreneurs.

Il existe de nombreuses façons d’accompagner un entrepreneur qui se lance.

Du love money, en passant par les Business Angels, les incubateurs et pépinières et le mentorat, comment choisir ?

Pour vous aider à y voir plus clair, Cap Réussite vous offre cet article qui parcourt les différents modes d’accompagnement les plus fréquents en les comparant au mentorat !

Les modes d’accompagnement capitalistiques : Love Money et Business Angels

Avec ce type d’accompagnement, vous devenez en règle générale un associé minoritaire, qui prend une participation dans le but de faire une belle sortie à terme.

Aider une entreprise en investissant votre argent

C’est le cas pour l’investissement en love money, mais aussi pour les Business Angels.

Bien qu’il s’agisse de capital-risque, il existe – en plus – un souhait de la part de l’investisseur d’être proche de l’entreprise dans laquelle il investit.

Le Love Money est une forme de capital d’amorçage provenant des amis et/ou de la famille. Les anglo saxons parlent d’ailleurs de “Friends & Family”. Par conséquent, vous financez le projet d’un être proche.

De leur côté, et même s’ils cherchent une plus-value sur leur investissement, la plupart des Business Angels ont en plus la volonté de donner du sens à leur investissement.

Par exemple, un réseau de Business Angels souhaite en priorité soutenir des entreprises de sa région, voire de son département.

Vous pouvez investir en vous impliquant dans la vie de l’entreprise, en aidant régulièrement l’entrepreneur… Vous serez alors un investisseur actif.

Ou au contraire, vous pouvez prêter ou investir, sans vous impliquer : vous êtes un investisseur passif (ou dormant).

Le mentorat ne comporte pas de lien financier : c’est un accompagnement désintéressé

Aider une entreprise en investissant comporte – par définition – un lien financier fort.

Alors que le mentorat, tel que nous le pratiquons chez Cap Réussite, est un accompagnement sans aucun lien d’argent ni commercial.

C’est un différenciant fort puisque Cap Réussite est parmi les seules organisations en France à proposer un accompagnement entrepreneurial sans aucune contrepartie.

Evidemment, Cap Réussite ne s’interdit pas de mettre en relation ses entrepreneurs mentorés avec des financeurs comme des banques, investisseurs privés, institutionnels…. Mais ce n’est pas une obligation et ne vient qu’en support du projet.

Ce qui nous importe le plus est la relation de confiance qui se tisse entre un mentor et son mentoré.

En effet, un mentor d’entreprise ne doit avoir qu’un seul objectif : faire grandir l’entrepreneur mentoré dans son rôle d’entrepreneur.

C’est d’ailleurs un leitmotiv que nous répétons sans cesse à nos équipes de mentors.

Les modes d’accompagnement entrepreneuriaux au niveau hébergement et services

Offrir un “cocon” à une entreprise en création

Dans une autre catégorie de soutien aux entrepreneurs, vous trouvez les incubateurs et les pépinières d’entreprises.

Leur nombre ne cesse de grimper depuis une quinzaine d’années. Les incubateurs sont présents sur tout le territoire national. Et certains se concentrent souvent sur un secteur d’activité donné.

Classiquement, la participation à un incubateur ou une pépinière implique un lien financier également, sous la forme d’une prestation de services cette fois-ci.

La jeune entreprise trouve un bouquet de services utiles pour se lancer, mais doit payer pour y accéder :

  • Location d’un bureau,
  • Secrétariat partagé,
  • Fonctions de support diverses : gestion administrative, RH…

Certaines pépinières imposent également aux entrepreneurs hébergés d’entrer dans un système de “coaching entrepreneurial”, payant lui aussi.

Ce mode d’accompagnement favorise l’éclosion de nouvelles entreprises. Mais il s’agit à nouveau d’un mode d’accompagnement entrepreneurial qui place l’entrepreneur dans une relation de dépendance financière.

Le Mentorat : faire profiter de son expérience de dirigeant, en laissant l’entrepreneur libre dans ses choix

Quant au mentorat d’entrepreneurs, tel qu’il est conçu et proposé par Cap Réussite, il n’y a aucun cadre imposé.

Chaque mentor s’adapte au cas particulier de l’entrepreneur mentoré, dans le respect de sa personnalité, ses valeurs et priorités, son rythme de croissance, son activité…

Bien que Cap Réussite dispose d’un vaste réseau de ressources et d’experts activables pour aider le mentoré, nous n’imposons rien.

Le mentoré qui échange avec un dirigeant chevronné conserve toute sa liberté de décision tout en s’enrichissant des avis et de l’expérience de son mentor.

Pour Conclure sur le Mentorat en comparaison avec d’autres modes d’accompagnement entrepreneuriaux

Sans mettre en question l’intérêt réel de ces modes d’accompagnement, voici les 3 facteurs qui distinguent le mentorat pratiqué chez Cap Réussite des autres formes d’accompagnement :

  • Aucun lien financier ni commercial,
  • Aucun cadre imposé,
  • Une relation humaine forte et sincère entre le mentoré et son mentor.

In fine, les mentors Cap Réussite donnent l’opportunité à l’entrepreneur accompagné de se poser, le temps de faire grandir son entreprise, dans une relation de confiance, où nous n’avons rien à lui vendre. Juste l’envie de l’aider à progresser, afin d’accélérer et consolider son démarrage !

Ce positionnement est unique en France et nous sommes motivés à le diffuser et à le faire connaître.

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez donner un peu de temps, beaucoup d’aide, d’écoute et de bienveillance à un jeune créateur d’entreprise ? Alors contactez notre équipe pour candidater ! Vous pouvez aussi contacter notre co-fondateur, André Rodriguez, directement sur LinkedIn.